Les crédits à la consommation souscrits pendant le mariage par un époux sans le consentement de son conjoint sont une dette commune, sauf s’il est démontré que les prêts ont été contractés dans l’intérêt personnel de l’époux contractant.
Attention aux crédits souscrits par votre conjoint
Attention aux crédits souscrits par votre conjoint
New feed
{$excerpt:n}

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *